top of page

ST Marin :Saint-Marin a bloqué la légalisation du cannabis pour éviter les "problèmes" avec l'Italie

Le Parlement de Saint-Marin a approuvé une demande qui engage le gouvernement à ne pas légaliser le cannabis, sauf si la même chose se produit également en Italie. La proposition a plongé la coalition au pouvoir entre le Parti démocrate-chrétien et le Mouvement civique RETE dans la crise, le premier à voter en faveur de la motion qui bloque la légalisation, tandis que le mouvement RETE a cherché à défendre la légalisation. Finalement, la motion qui a bloqué la légalisation a été adoptée avec cinq votes rejetés .



L'instance d'Arengo - c'est le nom sous lequel ce type de proposition législative est appelé à Saint-Marin, qui est présenté directement par un groupe de citoyens au Parlement - a proposé que "le règlement que le Grand Conseil général devra produire concernant la l'usage récréatif du cannabis, […] ne prévoit pas de formes de libéralisation plus importantes que l'italienne , pour toutes les conséquences négatives que ce choix pourrait entraîner »


En particulier, la demande souligne comment l'approbation de la légalisation aurait pu entraîner des problèmes "à la libre circulation des hommes et des marchandises", avec le risque réel que l'Italie ait rétabli les contrôles douaniers à la frontière avec la petite République indépendante.


La pétition contre la légalisation chevauche donc une autre pétition de signe opposé qui a été approuvée il y a seulement 5 mois demandant au gouvernement de légaliser le cannabis . Entre-temps, cependant, il y a eu des élections qui ont ramené les démocrates-chrétiens au gouvernement et la demande de légalisation semble destinée, du moins pour l'instant, à retourner au grenier.

0 vue0 commentaire
bottom of page